lundi 26 mars 2018

Manuscrits de Louis Claude de Saint Martin & Kirchberger

Ce 24 Mars à l'hôtel des ventes de Cannes s'est déroulé la vente de deux lots exceptionnels pour l'histoire des idées et du Martinisme.
C'est au cours d'une discrète vente de bijoux et objets maçonniques provenant de trois collections privées que ces manuscrits de la main de LCDSM ont été mis en vente. Ce lot de document aurait été trouvé chez un antiquaire pour une somme dérisoire... et mis en vente à Cannes.






Un collectif de chercheurs désireux de sauver ces documents avant qu'ils ne partent dans une collection privée, sans succès. Le maigre espoir de préemption c'est envolé après le coup de marteau totalisant près de 25.000 euros frais compris pour ces documents qui vont désormais rejoindre une bibliothèque privée aux fonds importants contre qui il est impossible ou presque de lutter. Espérons qu'elle permettra aux chercheurs de tous horizons de travailler sur ces documents.

Les lots 134 et 135 de la vente étaient intitulés : exceptionnelle correspondance entre Louis-Claude de Saint Martin et Niklaus anton Kirchberger pour le premier lot et Lot de correspondances constitué de lettres reçues par Niklaus Anton Kirchberger et doubles de ses réponses, pour le second.

Reprenons ici le descriptif de Dominique Libert expert pour la vente :

134 Louis-Claude de Saint Martin, dit “le Philosophe Inconnu”. Exceptionnelle correspondance entre Louis-Claude de Saint Martin et Niklaus Anton Kirchberger s’échelonnant du 22 Mai 1792 au 7 Novembre 1797. Ces courriers ont fait l’objet d’un tirage en 1862 sous le titre “la CORRESPONDANCE INEDITE” ouvrage recueilli et publié par L. Schauer et Alp. Chuquet, éditeurs-Propriétaires des Nombres et de l’Eclair sur l’Association Humaine. A Paris chez Dentu libraire-Editeur, au Palais Royal. Cette correspondance provient des archives d’Anton Kirchberger avec les lettres originales reçues de L.C.S.M. (la plupart avec l’adresse, mention postale et cachet de cire) et le double des lettres que Kirchberger lui a envoyées. Cette correspondance qui s’étale sur plus de cinq années est un rare document du XVIIIe siècle sur la théosophie de cette époque. La correspondance de Kirchberger est souvent rédigée sous forme de questions de l’Adepte au Maître, qui répond en “Maître” en l’éclairant sur ses questionnements. L.C.S.M. fait référence à différents mystiques, A. Bourguignon, G. Magneval (rite égyptien), W. Law, Abbé Rozier, J.B. Willermoz, G. Gichtel et Swendenborg. Il évoque la situation révolutionnaire française en 1792, la censure, ses différents gites dont l’Elysée chez la duchesse de Bourbon ou dans sa retraite d’Amboise. Il sollicite des ouvrages introuvables en France relatifs à Jane Leade, J. Böhme, mais aussi des subsides dont le remboursement sera source de confit avec K.. Sur les 116 lettres mentionnées dans l’ouvrage de 1862, il manque la n° 105 de K.. D’autres, qui sont notées parcellaires ou manquantes sur le livre, sont ici présentes ou complètes. Plusieurs lettres de L.C.S.M. dont les annotations en marge non reprises sur le livre, sont ici complètes. Six lettres supplémentaires inédites sont jointes. Deux lettres supplémentaires de L.C.S.M. datées 18.10.1797 et 17.12.1797 et quatre lettres de K., dont deux mentionnées manquantes sur le livre et deux non reprises.






135 Lot de correspondances constitué de lettres reçues par Niklaus Anton Kirchberger et doubles de ses réponses Une importante partie est d’ordre privé, rédigée en français et en allemand, soit 120 lettres s’échelonnant de 1793 à 1798 auxquelles sont joints deux articles de journaux de 1795 Plusieurs lettres rédigées en français sont à caractère mystique. Elles proviennent, entre autres, du Comte d’Yvone de la Foret, en exil à Londres (Lieutenant du Roi, gouverneur des Antilles) Certaines lettres sont relatives à Cagliostro, L.C.S.M., Cte de Zinzendorf, J. Böhme, la Révolution Française... A noter, deux lettres de Louis-Claude de Saint Martin relative à Bacon et aux Roses Croix signée, et une autre correspondant à une traduction de J. Böhme.







lundi 27 novembre 2017

Catalogue d'ouvrages de la Bibliothèque de Robert Amadou




Catalogue d'ouvrages de la Bibliothèque de Robert Amadou












Pour recevoir nos catalogues en avant-première envoyez nous un email à legriffonlivres@gmail.com

lundi 23 octobre 2017

Colloque Stanislas de Guaita 14 Octobre 2017 Le Griffon Livres






Le Samedi 14 Octobre 2017 a eu lieu sur Paris une journée d'étude sur Stanislas de Guaita à l'occasion des 120 ans de sa disparition. 



Orchestré par Steeve Fayadas sous l'égide du Griffon livres.








Les actes augmentés du colloque seront prochainement publiés comprenant du matériel, des documents et reproductions inédites. 



Pour rester informé sur cette publication et les manifestations à venir 
faites nous parvenir un mail à : legriffonlivres@gmail.com









Devant une salle de 130 personnes, à guichet fermé, sept chercheurs, historiens, universitaires & auteurs se sont relayés afin de livrer aux auditeurs le résultat de leurs recherches sur la mage d'Alteville.











Serge Caillet : De Stanislas de Guaita à Robert Ambelain : l’héritage de la Rose-Croix kabbalistique.
L’Ordre kabbalistique de la Rose-Croix, fondé par Guaita en 1888, n’a pas disparu avec lui. Maintenu à la Belle Epoque, par Barlet et Papus, recueilli entre les deux guerres par leurs successeurs et réveillé dans les années 1940-1950 par Robert Ambelain, il a permis de préserver tout au long du XXe siècle une tradition rosicrucienne spécifique. Documents à l’appui, Serge Caillet retracera l’histoire de l’une des plus discrètes sociétés initiatiques modernes.





Rémi Boyer : l’OKRC après Robert Ambelain et la « restauration » de 1997.
L’OKRC est un élément essentiel du dispositif voulu par les Compagnons de la Hiérophanie. La restauration discrète de 1997 est revenue à la double vocation quelque peu oubliée de l’OKRC et à son actualisation nécessaire.




Gilles Bucherie : F. Ch. Barlet et Stanislas de Guaita
Une perspective de renouvellement de l’occultisme.
Chacun de ces deux auteurs, selon une démarche qui lui est personnelle, va œuvrer à révéler le potentiel de l’occultisme. Une exigence commune
qui se traduira notamment par un travail de classification terminologique.





Daniel Gueguen : 1890-1897 : l’Art à l’origine de la rupture Guaita – Péladan.
Ce schisme est compris comme une rupture spirituelle – on pourrait dire d’ordre initiatique – entre ces deux personnages si fraternellement proches. On verra à quel point les milieux ésotériques belges ont été associés à cette évolution de Péladan pour ne pas dire qu’ils l’auraient inspirés dans leurs cercles occultes qui sont aussi des Salons d’Art, comme KVMRIS ce cénacle si important, si novateur et toujours si mystérieux.





Jean-Pierre Laurant
: Un cénacle d’occultistes.
En sa qualité de spécialiste des mouvements ésotériques de la fin du XIX° siècle, Jean-Pierre Laurant présentera un panel des occultistes amis et proches de Stanislas de Guaita.







Alain Marchiset : Stanislas de Guaita: un bibliophile occulte.
A présenté un aperçu sur les différentes bibliothèques de Stanislas de Guaita, ses livres rares d’occultisme, leurs caractéristiques et marques d’appartenance, ainsi que sur ses liens avec le Sâr Péladan, son mentor et pourvoyeur de livres.






Steeve Fayadas : Stanislas de Guaita un acteur majeur de l’occultisme de la belle époque.
Présentation générale et mise en perspective des différentes interventions au travers d’une biographie et d’archives inédites autour de Stanislas de Guaita et de ses proches.






Steeve Fayadas & Alain Marchiset

Serge Caillet

Alain Marchiset

De gauche à droite : Steeve Fayadas, Jean Pierre Laurant, Daniel Gueguen,
Gilles Bucherie, Serge Caillet, Rémi Boyer, Alain Marchiset

Gilles Bucherie





Les conférenciers de gauche à droite : Rémi Boyer, Steeve Fayadas, Serge Caillet, Alain Marchiset,
Daniel Gueguen, Jean Pierre Laurant.






Merci à tous, partenaires, conférenciers, auditeurs, amis qui ont rendu cette journée possible et mémorable à plus d'un titre. Tout vos messages et retours ont été grandement apprécié.
A très bientôt pour d'autres événements ! 
Steeve Fayadas





Partenaires de l'événement :






Centre International de Recherches et d’Etudes Martinistes
http://cirem-martinisme.blogspot.fr/

Institut Éléazar : Cours de Martinisme par Correspondance

L’Intersigne Livres Anciens et rares en Sciences anciennes, Sciences occultes, Médecine, Philosophie, Criminologie, Curiosités…
https://www.livresanciens.eu

L’Ordre Martiniste : créé par Papus (Dr. Gérard Encausse) en 1887.
http://www.martinisme.org/

Politica Hermetica : revue annuelle publie les actes des colloques organisés par l’association éponyme et consacrés notamment aux rapports entre l’ésotérisme et la politique.
https://politicahermetica.wordpress.com





Esoshare : la première université numérique indépendante de partage et d’échange de documents libres de droits ayant rapport à l’ésotérisme, l’alchimie.

vendredi 8 septembre 2017

Catalogue d'ouvrages de la bibliothèque Robert Amadou



Catalogue d'ouvrages de la Bibliothèque de Robert Amadou




http://elifas.free.fr/amadou4/


Pour recevoir nos catalogues en avant-première envoyez nous un email à legriffonlivres@gmail.com

mardi 11 juillet 2017

Messe anniversaire Philippe Encausse

Un communiqué de Catherine Amadou.

X


ÉTERNELLE MÉMOIRE



La messe anniversaire à la mémoire du

Dr Philippe Encausse


entré, le 22 juillet 1984, dans la Lumière sans déclin,


sera célébrée le samedi 22 juillet 2017, à 18 h 30,
en l’église Saint-Roch, 296 rue Saint-Honoré, Paris Ier.


Vous êtes invités à venir prier pour Philippe et avec lui.

 

Catherine Amadou






ÉTERNELLE MÉMOIRE  

ÉTERNELLE MÉMOIRE

ÉTERNELLE MÉMOIRE





La mort a été engloutie dans la victoire.

I COR, XV,54.

samedi 27 mai 2017

Il y a 20 ans déjà. Robert Ambelain




Il y a vingt ans, nous quittait Robert Ambelain. Personnage controversé pour ses facettes multiples, il n'en reste pas moins un des occultistes les plus actifs du XXème siècle.



                                                    


Reçu le 25 Mars 1939 à la loge la Jérusalem des Vallées Égyptiennes, parrainé par le Grand Maître Chevillon. Suite à la rencontre avec de hauts dignitaires de Memphis Misraim et membres du rite écossais, il fût chargé de maintenir Memphis Misraïm sous l'occupation.
Ambelain et ses proches, se réunissaient sous le vocable de l'Ordre Kabbalistique de la Rose Croix, de Stanislas de Guaita.
Ce fût une des rares loge ayant fonctionné avec rituels et décors sous l'occupation.

Très actif également de la Maçonnerie d’après guerre, il fréquentera Robert Carbogne, Robert Amadou, Jules Boucher, Georges Clouzet…


En 1935 Robert Ambelain créa L’A.R.O.T : Association pour la Rénovation de l’Occultisme Traditionnel. Cette association avait pour habitude de se réunir dans les locaux à Paris de la revue « Votre Bonheur » en compagnie de sa fondatrice Maryse Choisy. Robert Caborgne fut le secrétaire de l’association et membre du comité directeur de la revue.


Il publia un grand nombre d'ouvrages, qui connurent un succès grandissant et qui restent aujourd'hui très prisés des amateurs du genre et qui connaissent de nos jours nombreuses rééditions.
Il initiera entres autres Robert Amadou à Memphis Misraïm.

En ce jour de mémoire, ayons une pensée toute particulière pour Robert Ambelain.




Deux vidéos :
Sur Memphis Misraïm
http://www.dailymotion.com/video/xauemo_robert-ambelain-convention-internat_shortfilms
Sur le Vampirisme
http://www.ina.fr/video/CPB7705217505

lundi 22 mai 2017

Exclusivité commandez en Avant Première le Vulnéraire du Christ de Charbonneau-Lassay


Le Vulnéraire du Christ
De
Louis Charbonneau-Lassay





EPUISÉ
Port Inclus



L’ouvrage légendaire de Charbonneau-Lassay. Faisant suite au Bestiaire du Christ, cette étude sur la mystérieuse emblématique des plaies du corps et du cœur de Jésus-Christ  est à ce jour épuisé.