vendredi 25 mai 2018

Souscription au Numéro 2 - Revue Arca






Le second numéro de la revue de la librairie ARCA sera bientôt disponible et les souscriptions sont ouvertes.





Le premier volume (c. 300 pages, 10€) est un recueil d’articles au sujet de la Tradition, de l’hermétisme, l’alchimie, les religions traditionnelles, etc. dont vous trouverez la table des matières ci-dessous.


- La Vraie Histoire du Quichotte (A. Lynxe) 
- Le Loup et le Chien (C. Thuysbaert)
- Les Vêtements d’Aphrodite (P. Sánchez Ferré)
- Denys l’Aréopagite (H. v. K.) 
- Vert était le manteau de l’Envoyé de Dieu (M. F. de Meeûs)
- La Blancheur (A. de Meeûs)
- Le Symbolisme de saint Nicolas (S. Feye)
- Les Entretiens de Calid et Morien (M. Dapsens)
- Le Hachmal ou l’or vivant (A. d’Aligny)
- Le Feu chez Fabre du Bosquet (R. Dechambre)
- Mort à crédit (J. van der Stegen alias Putricule)
- Commentaire du Psaume 149 (O. Dapsens)
- René Guénon et la réincarnation (P. Fenili)
- Le Fil de Pénélope (S. Feye)
- Le Serment d’Hippocrate (A. Charpentier)
- Le Printemps dans la Tradition judéo-chrétienne (C. Thuysbaert)
- La Médecine cabalistique de la charité chrétienne (S. Feye)
- Sainte-Colombe et le Pape Alexandre VI (B. Houghton)
- Y a-t-il une philosophie ? (S. Feye)
- L’Âme, l’esprit et le sens – compte-rendu de livre (P. de Meeûs)
- En Quête de jeu (C. Thuysbaert)
- Mots croisés (Aliénor) 
- Aux portes de saint Pierre – quizz








Le second volume (c. 420 pages, 10€) est consacré à la réédition corrigée et considérablement augmentée du glossaire de termes hermétiques. Pour ceux qui ne le connaissent pas encore il s’agit des meilleurs passages des grands auteurs traditionnels regroupés par thèmes. Louis Cattiaux, Emmanuel d’Hooghvorst, Khunrath, Agrippa, Apulée, Douzetemps, Dorn, Paracelse, Fulcanelli, Grignion, Plutarque, Porphyre, Contoléon, Vaughan, etc. etc. Outil indispensable pour tout qui veut saisir le Fil d’Ariane.


Et enfin, un troisième volume (20€) dédié à l’éveil de nos enfants. Ils y trouveront un recueil de contes et de fables traditionnels (c. 400 pages). Mais également un cahier tiré à part (c. 80 pages) avec des cartes du tarot, des symboles et toutes sortes d’autres belles images à colorier ; un jeu de cartes en couleurs des 7 familles (dieux, philosophes, alchimistes…) à découper pour jouer en apprenant la mythologie et les caractéristiques principales de ces grandes figures ; une présentation des carrés magiques, des rébus et des énigmes qui permettront à nos futurs petits humanistes de passer des vacances récréatives et instructives !


Tarifs et choix :

Les volumes peuvent être commandés séparément :

Les deux premiers au prix de 10€ chaque

Le troisième volume (cahier de jeux y compris) pour la somme de 20€.



Soit 40€ si vous prenez l’ensemble complet.

Montant auquel il faudrait ajouter des frais de port si vous souhaitez vous les faire envoyer (10€ pour la France, 5€ pour la Belgique, 20€ pour l’Espagne (prix pour une série de 3 volumes, qui pourrait être revu en cas de commande de plusieurs exemplaires).










Ces montants sont expressément bas afin que tout le monde puisse se sustenter, en offrir à ses proches et profiter au maximum de ce travail collectif. Nous nous réjouissons de participer au renouveau hermétique annoncé par EH. Mais pour ceux qui insisteraient néanmoins à soutenir cette initiative, nous proposons un montant de soutien de 80€ pour l’ensemble complet.






ATTENTION : Afin de savoir combien d’exemplaires nous devons imprimer, nous vous demandons impérativement de bien vouloir nous confirmer le nombre d’exemplaires que vous souhaitez commander AVANT le 7 juin. Merci donc de bien vouloir nous envoyer un mail à l’adresse info@arca-librairie.com avant cette date, en mentionnant les numéros de volumes que vous souhaitez (1, 2 et/ou 3) ainsi que le nombre d’exemplaires par volume. Tout est possible, si vous souhaitez 3 fois le volume 1 d’articles, 1 fois le volume 2 du glossaire et 10 fois le volume pour enfants, c’est possible !




Pour toute commande adressez un mail à : info@arca-librairie.com avant le 7 Juin.

Les volumes seront envoyés dans la seconde moitié du mois de juin.






jeudi 24 mai 2018

De la décapitation des ex-libris : l'art de se débarrasser des ex-libris de Champagne ?



De la décapitation des ex-libris

ou l'art de se débarrasser des ex-libris de Julien Champagne.



On connaît malheureusement trop bien le sort de nombreuses bibliothèques à la mort de leur gardien. Des amis ayant emprunté des ouvrages qui décident soudainement que ceux-ci leurs appartiennent, des enfants voyant qu'il serait bien préférable de vendre les livres empruntés par leur père plutôt que de les restituer au propriétaire, où encore le libraire fourbe se faisant ami et se servant sans gène dans les livres confiés. Des livres ou archives revendus, ou offerts sous le manteau, voir même en maison de vente !
 Voir à ce propos la dilapidation du fonds Stanislas de Guaita & les archives Barlet.


Gazette Drouot





Ces derniers mois nous avons pu voir quelques pièces en provenance de Julien Champagne refaire surface sur le marché du livre. Un manuscrit mis en vente sur Ebay (dont une présentation a été faite par Archer Julien Champagne au Lendemain qui chante)  , en provenance de Jules Boucher de la main de Champagne, deux dessins orignaux mis en vente par Sotheby's Planche originale du "Mystère des Cathédrales".






Penchons nous rapidement aujourd'hui sur un ouvrage qui a refait surface sur Ebay. Il s'agit des deux volumes des Institus de Chymie de Spielmann de 1770. 





L'ouvrage est présenté comme portant une double provenance : E. Canseliet & Julien Champagne. 
Pour Canseliet pas de doute, sa signature est bien présente en page 311 du premier tome et 339 du second. 






Il est fort possible que l'ouvrage est appartenu à Julien Champagne, je ne tiens pas ici à remettre en cause les assertions du vendeur. Canseliet aurait pu récupérer des ouvrages de Champagne dans sa propre collection, pour éviter toute traçabilité en déchirer les ex-libris, cela reste une accusation facile envers Canseliet qui n'est plus là aujourd'hui pour se défendre. 



Eugène Canseliet



La problématique est à double tranchant, affirmer que l'ouvrage est en provenance de J. Champagne, sans ex-libris ou annotation relève un peu de la fantaisie, surtout 86 ans après la mort de ce dernier ! Il semble bien que que la bibliothèque de Champagne a été dilapidée, si ce n'est pillée à sa mort. Tout comme certains ouvrages de celle de Canseliet ont été "empruntés" par des amis à sa mort. Si en effet l'ouvrage a possiblement appartenu à Champagne, bien que les ex-libris ronds, restent nombreux dans le domaine du livre. On risque vite d'arriver à la conclusion que soit Canseliet, soit un propriétaire passé a eu un intérêt particulier à décoller les ex-libris de Champagne... Conclusion risquée lorsque l'on sait la valeur d'un ouvrage de ce genre de provenance, à moins de vouloir grossièrement couvrir un larcin. 

A noter également que le manuscrit vendu il y a quelque temps portant les ex-libris de Jules Boucher, ne portait pas l'ex-libris de Champagne bien qu'étant de sa main.



L'art du "décollage" d'ex-libris.







Source : Editions les 3 R


lundi 26 mars 2018

Manuscrits de Louis Claude de Saint Martin & Kirchberger

Ce 24 Mars à l'hôtel des ventes de Cannes s'est déroulé la vente de deux lots exceptionnels pour l'histoire des idées et du Martinisme.
C'est au cours d'une discrète vente de bijoux et objets maçonniques provenant de trois collections privées que ces manuscrits de la main de LCDSM ont été mis en vente. Ce lot de document aurait été trouvé chez un antiquaire pour une somme dérisoire... et mis en vente à Cannes.






Un collectif de chercheurs désireux de sauver ces documents avant qu'ils ne partent dans une collection privée, sans succès. Le maigre espoir de préemption c'est envolé après le coup de marteau totalisant près de 25.000 euros frais compris pour ces documents qui vont désormais rejoindre une bibliothèque privée aux fonds importants contre qui il est impossible ou presque de lutter. Espérons qu'elle permettra aux chercheurs de tous horizons de travailler sur ces documents.

Les lots 134 et 135 de la vente étaient intitulés : exceptionnelle correspondance entre Louis-Claude de Saint Martin et Niklaus anton Kirchberger pour le premier lot et Lot de correspondances constitué de lettres reçues par Niklaus Anton Kirchberger et doubles de ses réponses, pour le second.

Reprenons ici le descriptif de Dominique Libert expert pour la vente :

134 Louis-Claude de Saint Martin, dit “le Philosophe Inconnu”. Exceptionnelle correspondance entre Louis-Claude de Saint Martin et Niklaus Anton Kirchberger s’échelonnant du 22 Mai 1792 au 7 Novembre 1797. Ces courriers ont fait l’objet d’un tirage en 1862 sous le titre “la CORRESPONDANCE INEDITE” ouvrage recueilli et publié par L. Schauer et Alp. Chuquet, éditeurs-Propriétaires des Nombres et de l’Eclair sur l’Association Humaine. A Paris chez Dentu libraire-Editeur, au Palais Royal. Cette correspondance provient des archives d’Anton Kirchberger avec les lettres originales reçues de L.C.S.M. (la plupart avec l’adresse, mention postale et cachet de cire) et le double des lettres que Kirchberger lui a envoyées. Cette correspondance qui s’étale sur plus de cinq années est un rare document du XVIIIe siècle sur la théosophie de cette époque. La correspondance de Kirchberger est souvent rédigée sous forme de questions de l’Adepte au Maître, qui répond en “Maître” en l’éclairant sur ses questionnements. L.C.S.M. fait référence à différents mystiques, A. Bourguignon, G. Magneval (rite égyptien), W. Law, Abbé Rozier, J.B. Willermoz, G. Gichtel et Swendenborg. Il évoque la situation révolutionnaire française en 1792, la censure, ses différents gites dont l’Elysée chez la duchesse de Bourbon ou dans sa retraite d’Amboise. Il sollicite des ouvrages introuvables en France relatifs à Jane Leade, J. Böhme, mais aussi des subsides dont le remboursement sera source de confit avec K.. Sur les 116 lettres mentionnées dans l’ouvrage de 1862, il manque la n° 105 de K.. D’autres, qui sont notées parcellaires ou manquantes sur le livre, sont ici présentes ou complètes. Plusieurs lettres de L.C.S.M. dont les annotations en marge non reprises sur le livre, sont ici complètes. Six lettres supplémentaires inédites sont jointes. Deux lettres supplémentaires de L.C.S.M. datées 18.10.1797 et 17.12.1797 et quatre lettres de K., dont deux mentionnées manquantes sur le livre et deux non reprises.






135 Lot de correspondances constitué de lettres reçues par Niklaus Anton Kirchberger et doubles de ses réponses Une importante partie est d’ordre privé, rédigée en français et en allemand, soit 120 lettres s’échelonnant de 1793 à 1798 auxquelles sont joints deux articles de journaux de 1795 Plusieurs lettres rédigées en français sont à caractère mystique. Elles proviennent, entre autres, du Comte d’Yvone de la Foret, en exil à Londres (Lieutenant du Roi, gouverneur des Antilles) Certaines lettres sont relatives à Cagliostro, L.C.S.M., Cte de Zinzendorf, J. Böhme, la Révolution Française... A noter, deux lettres de Louis-Claude de Saint Martin relative à Bacon et aux Roses Croix signée, et une autre correspondant à une traduction de J. Böhme.







lundi 27 novembre 2017

Catalogue d'ouvrages de la Bibliothèque de Robert Amadou




Catalogue d'ouvrages de la Bibliothèque de Robert Amadou












Pour recevoir nos catalogues en avant-première envoyez nous un email à legriffonlivres@gmail.com

lundi 23 octobre 2017

Colloque Stanislas de Guaita 14 Octobre 2017 Le Griffon Livres






Le Samedi 14 Octobre 2017 a eu lieu sur Paris une journée d'étude sur Stanislas de Guaita à l'occasion des 120 ans de sa disparition. 



Orchestré par Steeve Fayadas sous l'égide du Griffon livres.








Les actes augmentés du colloque seront prochainement publiés comprenant du matériel, des documents et reproductions inédites. 



Pour rester informé sur cette publication et les manifestations à venir 
faites nous parvenir un mail à : legriffonlivres@gmail.com









Devant une salle de 130 personnes, à guichet fermé, sept chercheurs, historiens, universitaires & auteurs se sont relayés afin de livrer aux auditeurs le résultat de leurs recherches sur la mage d'Alteville.











Serge Caillet : De Stanislas de Guaita à Robert Ambelain : l’héritage de la Rose-Croix kabbalistique.
L’Ordre kabbalistique de la Rose-Croix, fondé par Guaita en 1888, n’a pas disparu avec lui. Maintenu à la Belle Epoque, par Barlet et Papus, recueilli entre les deux guerres par leurs successeurs et réveillé dans les années 1940-1950 par Robert Ambelain, il a permis de préserver tout au long du XXe siècle une tradition rosicrucienne spécifique. Documents à l’appui, Serge Caillet retracera l’histoire de l’une des plus discrètes sociétés initiatiques modernes.





Rémi Boyer : l’OKRC après Robert Ambelain et la « restauration » de 1997.
L’OKRC est un élément essentiel du dispositif voulu par les Compagnons de la Hiérophanie. La restauration discrète de 1997 est revenue à la double vocation quelque peu oubliée de l’OKRC et à son actualisation nécessaire.




Gilles Bucherie : F. Ch. Barlet et Stanislas de Guaita
Une perspective de renouvellement de l’occultisme.
Chacun de ces deux auteurs, selon une démarche qui lui est personnelle, va œuvrer à révéler le potentiel de l’occultisme. Une exigence commune
qui se traduira notamment par un travail de classification terminologique.





Daniel Gueguen : 1890-1897 : l’Art à l’origine de la rupture Guaita – Péladan.
Ce schisme est compris comme une rupture spirituelle – on pourrait dire d’ordre initiatique – entre ces deux personnages si fraternellement proches. On verra à quel point les milieux ésotériques belges ont été associés à cette évolution de Péladan pour ne pas dire qu’ils l’auraient inspirés dans leurs cercles occultes qui sont aussi des Salons d’Art, comme KVMRIS ce cénacle si important, si novateur et toujours si mystérieux.





Jean-Pierre Laurant
: Un cénacle d’occultistes.
En sa qualité de spécialiste des mouvements ésotériques de la fin du XIX° siècle, Jean-Pierre Laurant présentera un panel des occultistes amis et proches de Stanislas de Guaita.







Alain Marchiset : Stanislas de Guaita: un bibliophile occulte.
A présenté un aperçu sur les différentes bibliothèques de Stanislas de Guaita, ses livres rares d’occultisme, leurs caractéristiques et marques d’appartenance, ainsi que sur ses liens avec le Sâr Péladan, son mentor et pourvoyeur de livres.






Steeve Fayadas : Stanislas de Guaita un acteur majeur de l’occultisme de la belle époque.
Présentation générale et mise en perspective des différentes interventions au travers d’une biographie et d’archives inédites autour de Stanislas de Guaita et de ses proches.






Steeve Fayadas & Alain Marchiset

Serge Caillet

Alain Marchiset

De gauche à droite : Steeve Fayadas, Jean Pierre Laurant, Daniel Gueguen,
Gilles Bucherie, Serge Caillet, Rémi Boyer, Alain Marchiset

Gilles Bucherie





Les conférenciers de gauche à droite : Rémi Boyer, Steeve Fayadas, Serge Caillet, Alain Marchiset,
Daniel Gueguen, Jean Pierre Laurant.






Merci à tous, partenaires, conférenciers, auditeurs, amis qui ont rendu cette journée possible et mémorable à plus d'un titre. Tout vos messages et retours ont été grandement apprécié.
A très bientôt pour d'autres événements ! 
Steeve Fayadas





Partenaires de l'événement :






Centre International de Recherches et d’Etudes Martinistes
http://cirem-martinisme.blogspot.fr/

Institut Éléazar : Cours de Martinisme par Correspondance

L’Intersigne Livres Anciens et rares en Sciences anciennes, Sciences occultes, Médecine, Philosophie, Criminologie, Curiosités…
https://www.livresanciens.eu

L’Ordre Martiniste : créé par Papus (Dr. Gérard Encausse) en 1887.
http://www.martinisme.org/

Politica Hermetica : revue annuelle publie les actes des colloques organisés par l’association éponyme et consacrés notamment aux rapports entre l’ésotérisme et la politique.
https://politicahermetica.wordpress.com





Esoshare : la première université numérique indépendante de partage et d’échange de documents libres de droits ayant rapport à l’ésotérisme, l’alchimie.